Hautes écoles universitaires

Ces hautes écoles dispensent des formations académiques universitaires et effectuent de la recherche de haut niveau.

L'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)

www.epfl.ch

L'un des deux instituts fédéraux de technologie de Suisse avec celui de Zurich (EPFZ). Réputé mondialement, il attire des chercheurs et professeurs de premier plan, tels que Monika Henzinger, ex-directrice de la recherche chez Google et lauréate 2005 du European Young Investigators Awards, ou Michael Graetzel, classé en 2005 parmi les 50 meilleurs scientifiques mondiaux de l’année par le magazine Scientific American, et vainqueur 2006, dans la section «matériaux», du World Technology Awards décerné à San Francisco.

L'EPFL compte plus de 10'000 étudiants et chercheurs venus du monde entier (108 nationalités), 1'400 doctorants, 250 laboratoires et centres de recherche dans 7 facultés: informatique et communication, ingénierie, mathématique, chimie et physique, sciences de la vie, sciences humaines et sociales, management de la technologie, environnement et architecture. L'EPFL possède en outre un incubateur et un parc technologique (PSE) et favorise activement le transfert de technologie avec les entreprises. Le campus est situé sur un site splendide au bord du lac Léman, avec une vue spectaculaire sur les montagnes.

L'Université de Lausanne (UNIL)

www.unil.ch

Elle accueille plus de 10'000 étudiants et 2'200 chercheurs et compte 7 facultés : droit et sciences criminelles, hautes études commerciales (HEC), sciences sociales et politiques, biologie et médecine, lettres, théologie, géosciences et environnement.

L'Institut de Hautes Études en Administration Publique (IDHEAP)

www.idheap.ch

«Université du secteur public», cet institut produit de la recherche, dispense des formations postgrades et des séminaires en gestion des organisations étatiques et para-étatiques. Il offre un master en administration publique (MPA).

L'International Institute for Management Development (IMD)

www.imd.ch

L'une des business schools les plus réputées de la planète. Son programme MBA a été classé en 2006 numéro 1 en Europe par le magazine américain Business Week et le quotidien Financial Times, et numéro 2 mondial par le Wall Street Journal.