Sécurité sociale

Comparé à d'autres pays, le système de sécurité sociale suisse s'appuie plus sur les responsabilités individuelles. Les charges sociales déduites du salaire des employés sont ainsi moins lourdes que dans d'autres pays européens.

Les assurances sociales sont payées à parts égales par l'employeur et l'employé, par une retenue obligatoire sur le salaire brut.

Retraite, chômage, accident/maladie

Pour un salarié, les assurances sociales obligatoires sont :

  • L'assurance vieillesse et invalidité et allocations pour perte de gains (AVS/AI/APG)
  • La loi sur la prévoyance professionnelle (LPP)
  • L'assurance chômage (AC)
  • L'assurance accident professionnelle (LAA)
  • L’assurance maladie (LAMal)

Pour la grande majorité, elles sont souscrites par l’employeur qui est tenu d’en financer une partie. Pour les expatriés, la Suisse a conclu des accords avec plusieurs pays d'Europe et d'Amérique du Nord afin que les employés restent couverts par les assurances sociales de leur pays d'origine s'ils le souhaitent. Voir avec le département Ressources Humaines de votre employeur.

Pour un indépendant, seules l’AVS/AI/APG et l’Assurance maladie sont obligatoires.

En Suisse, le système d'assurances retraite repose sur trois piliers: l'AVS (premier pilier), obligatoire et universel, le second pilier, complément obligatoire de l'AVS pour les employés et versé de manière paritaire par l'employé et l'employeur, et le troisième pilier, privé et non-obligatoire.

Pour plus de détails, voir la rubrique «Assurances sociales».

Allocations familiales, de naissance et de maternité

Les entreprises suisses doivent verser des allocations familiales et de maternité.

Les allocations pour enfants de 0 à 16 ans sont versées aux personnes au service d’entreprises ayant leur siège ou une succursale dans le canton de Vaud. Elles ne sont pas comprises dans le salaire et elles sont proportionnelles au temps de travail. Depuis le 1er janvier 2007, les familles monoparentales touchent une allocation entière pour chaque enfant lorsque le parent travaille au moins à 50 %. Elles peuvent être versées par la Caisse générale ou par les caisses reconnues. Le montant de l'allocation pour enfant est de fr. 180.- à partir du 1er janvier 2007.

Les allocations de naissance sont versées à chaque naissance inscrite dans le registre de l’état civil en Suisse. Le montant de l'allocation de naissance est de fr. 1'500.-. L'allocation est doublée en cas de naissances multiples.

Les allocations pour famille nombreuse sont octroyées dès que la famille comprend plus de deux enfants. Elles ne sont pas comprises dans le salaire et elles sont proportionnelles au temps de travail. Elles sont versées par la Caisse générale ou par les caisses reconnues. Le montant de l'allocation pour famille nombreuse est de fr. 170.- dès le 3ème enfant à partir du 1er janvier 2007.

Les allocations de maternité et les allocations complémentaires. Les allocations de maternité sont octroyées aux femmes domiciliées dans le canton depuis 6 mois au moins au moment de la naissance, l'adoption ou l'accueil en vue d'adoption d'un enfant de moins d'une année, et dont le niveau de ressources est inférieur aux limites fixées par la législation cantonale sur les Prestations complémentaires à l'AVS-AI. L'allocation de maternité et l'allocation complémentaire sont en principe versées pour une durée de 6 mois.

Pour plus d'informations:
Caisse Générale d'Allocations
Rue du Lac 37, 1815 Clarens
Tel.: 021 964 12 11
Site web: www.caisseavsvaud.ch

Pages du guide social romand