«L'EPFL joue un rôle central pour l'innovation technologique de la région. Elle offre aux entreprises des collaborations au niveau de la recherche et du transfert de technologie, des ingénieurs de qualité à recruter et des programmes de formation continue très pointus.»

Quel rôle l'EPFL joue-t-il dans le développement économique du canton et que peut apporter votre école aux entreprises implantées dans la région?

L'EPFL joue un rôle central pour l'innovation technologique dans toute la région. Elle favorise la création de produits et d'entreprises technologiques à haute valeur ajoutée. On sait par plusieurs études que la valorisation de la recherche technologique se fait en général proche du site d'innovation. L'EPFL est un élément clé dans le réseau d'institutions de recherche et d'enseignement de haut niveau en Suisse romande, qui forment une sorte de «Silicon Valley» dans l'arc lémanique. L'EPFL est en outre à l'origine de la création de plusieurs entreprises, que ce soient des start-ups ou des spin-offs.

Quant aux entreprises établies dans la région, l'EPFL peut leur apporter trois choses: des collaborations sur des programmes de recherche, le recrutement d'ingénieurs de qualité et enfin la formation continue des cadres dans de nombreux domaines technologiques de pointe ou dans le management de la technologie. Nous avons aussi des cours sur mesure pour les entreprises.

Comment l'EPFL se positionne-t-elle en comparaison internationale des hautes-écoles, quels sont ses points forts?

L'EPFL figure parmi les cinquante meilleures universités du monde et les dix meilleures d'Europe dans les classements internationaux, comme ceux du magazine Newsweek. En matière de technologie, elle est encore mieux cotée. C'est une haute école très internationale, ce qui constitue l'une de ses forces. Elle compte plus de 110 nationalités parmi ses professeurs et ses étudiants, et 65% des professeurs sont étrangers. L'EPFL attire de bons cerveaux du monde entier par l'importance de sa recherche et la qualité de vie qu'offre la région – un argument non négligeable pour des professeurs de haut niveau. De plus, les gens de toute nationalité s'intègrent facilement ici.

Quels sont selon vous les atouts de la région en matière de transfert de technologie et de collaboration avec les entreprises?

La Suisse romande compte un nombre remarquable d'institutions de recherche et d'enseignement de renommée internationale dans de nombreux domaines: l'EPFL (technologie), l'ECAL (design), l'IMD (management), l'EHL (accueil), ou l'Université de Lausanne et le CHUV (médecine) à Lausanne, le CERN (physique) et l'Université de Genève à 45 minutes de distance. Sans compter les nombreuses HES (hautes écoles spécialisées), très actives dans la recherche appliquée et le développement de prototypes. Toutes ces écoles travaillent ensemble pour créer des synergies qui profitent à toute la région et aux entreprises qui y sont actives. L'initiative «Alliance», par exemple, agit comme portail unique et guide les entreprises intéressées à développer des programmes de recherche vers les institutions les mieux adaptées à leurs champs d'application, assurant ainsi un transfert de technologie et des collaborations optimales.